Road Trip

3 semaines en Islande !

L’Islande, ce pays aux paysages à vous couper le souffle. Une envie de voyage, 3 semaines de vacances et nous voilà en road trip avec une amie en Islande ! Avec ses paysages soufrés, on pourrait s’imaginer sur la planète Mars. Et dans les champs de lave, c’est plutôt un paysage lunaire, où du moins l’image que l’on s’en fait. En quelques jours, déconnexion garantie.

En vérité pour cette destination, on pourrait trouver au moins une dizaine de bonnes raisons d’aller en Islande. C’est beau, vraiment beau. Une nature à l’état pur. L’Islande est un concentré de la vie de notre planète : volcans, geysers, glaciers, chutes d’eau, fjords, glaciers, plages de sable noir… J’avoue avoir particulièrement apprécié les sources d’eau chaude que ce soit le Blue Lagoon, Myvatn Nature Baths, ou tout simplement les bains chauds des  piscines municipales. En route pour l’aventure !

Cette destination est fascinante et vraiment dépaysante. Juillet 2013, le France connait un épisode de canicule. Je garderai toujours en mémoire ce souvenir de lire mes emails du travail (bouhou pas bien) et de lire un message d’alerte à la canicule (plus de 35°C dans les bureaux). Et là, j’ai eu un doux sourire, connectée à un WIFI au fin fond de l’Islande, avec ma doudoune, mon bonnet et mes moufles, mais bien, tellement bien dans mes baskets.

Islande_3 raisons de partir

Billets d’avion
En 2013, nous avions payé environ 400€ par personne aller-retour avec Transavia, pour 3 semaines en plein mois de juillet.
Depuis les billets ont vraiment beaucoup baissé, et vous pourrez trouver des billets à partir de 180€ aller-retour (3h30 d’avion et 2h de décalage l’été).

Location de voiture
C’est un des points où le bât blesse, car la location de voiture en Islande est un énorme budget en soit. Pour 20 jours pile poil de réservation, nous avons payé 1460€ pour une Hyundai i10 (il ne faut pas être plus de deux ou trois pour voyager avec ce type de voiture), ce qui fait un peu plus de 70€ par journée de location.
Avec les cartes bancaires Mastercard Gold ou Visa Premier, pas besoin de reprendre une assurance complémentaire (« gravel protection » ou autre), mais le mieux est d’appeler sa banque pour vérifier.
Nous avions passé beaucoup de temps à éplucher internet et les différents posts sur des blogs/forums pour trouver la bonne société de location (vous verrez que certains ont eu des soucis avec des locations là-bas), et nous avons finalement opté pour la location en ligne via Geysir Car Rental, aucun souci avec eux.

Camping
Nous avions opté pour la « Camping card » pour 110€ et valable 28 nuits pour 2 adultes et 2 enfants : cliquez ici pour en savoir plus et voir le plan. La camping card n’est rentable qu’à partir d’un certain nombre de nuits (environ 6 nuits avec une tente de mémoire). Vue la promiscuité du camping et le fait d’être tout de même assez isolés (oui car l’Islande est peu peuplé quand même), mieux vaut avoir un compagnon de voyage de choc.

Les campings où nous avons planté la tente (nous avons fait le tour de l’Islande dans le sens antihoraire) :

  • Grindavik (n°40) : ce camping est pratique car il est situé à 7km du Blue Lagoon. Facile donc de se lever tôt pour aller se caler au chaud dans le Blue Lagoon.
  • Langbrók (n°32) : sur le site, il y un café, les gens sont accueillants. On avait pu profiter d’une pinte de bière avec un concert islandais.
  • Vik (n°31) : camping à la bonne franquette, Vik est réputée pour sa plage de sable noir.
  • Kirkjubæjarklaustur (n°30) : balade agréable à travers les champs de moutons à partir du camping.
  • Seyðisfjörður (n°24) : j’ai bien aimé ce petit port de pêche où il est possible de faire du kayak dans le fjord et où vous sentirez encore les effluves du pétrole du cargo El Grillo. D’ailleurs ils en ont fait une bière que vous pourrez boire dans ce bar.
  • Fjalladýrð (n°22) : le coup de cœur des campings, la route est un peu longue mais après vous verrez que le coin est sympa (et un peu désert) avec sa petite église, et aussi une petite auberge où on peut manger une soupe à la viande de mouton, une des spécialités d’Islande.
  • Lac Mývatn (hors camping card) : pratique pour visiter les alentours du lac.
  • Husavik (n°21) : parfait point de chute pour aller voir les baleines (départ de Húsavík).
  • Tungudalur (n°12) : il n’y a pas grand chose dans ce camping sauf l’accès à la piscine de l’hôtel, et il fait froid, privilégier l’hébergement en dur.

Autres hébergements

Guides de voyage
Lonely Planet + Routard (qui sont tous deux complémentaires surtout pour de longs voyages).

Cuisine Islandaise
Du saumon : fumé et à cuire. Des yaourts Svyr (alors ça c’est drôlement bon!). De l’eau Icelandic (le packaging de la bouteille est cool – merci le marketing). Pour en savoir plus, allez voir ce blog.

Quel équipement spécifique ?

  • Islande_sac à dos_©lespetitsvoyagesdelillyUne tente (que vous pouvez fixer facilement à votre sac à dos avec de la ficelle – nous n’avions eu aucun problème pour le faire passer en soute)
  • Un matelas auto-gonflant
  • Un sac de couchage conditions extrêmes
  • Un sac à dos 50L
  • Un poncho et un pantalon de pluie (la tenue imparable pour repliée sa tente le matin)
  • Un masque pour dormir : en été, il n’y a qu’1h de nuit totale, alors si vous avez des difficultés à dormir avec la lumière, mieux vaut prévoir un masque.
  • Et une bonne polaire !

Les erreurs à éviter :
1. Si vous campez, ne sous-estimez pas votre corps et pensez à un peu de confort : un tout petit matelas de chez Décathlon qui se gonfle en l’ouvrant et un bon sac de couchage restent le minimum (pour le sac de couchage, je vous conseille d’en prendre un avec une très grande résistance au froid – notre tente a gelé dans le Nord de l’île, c’était un peu notre Koh Lanta des terres gelées).
2. Même en été, les températures oscillent entre 0°C et 25°C alors même si vous avez honte de mettre votre bonnet et vos gants dans votre sac à dos, réfléchissez-y à deux fois.
3. De manière générale, alterner camping et hébergement en dur pour pouvoir se reposer un peu, être au chaud, manger un bon repas, faire des lessives, prendre une douche de plus de 2min, se laver les cheveux 😉 etc.
4. Vérifiez au moins 2 fois votre matériel avant de partir ! Petit couac lorsque nous avons voulu utiliser notre réchaud : impossible d’installer la bouteille de gaz car une personne peu scrupuleuse avait interverti les boites pour payer moins cher….

 

Sur le route du Cercle d’or

Islande_Blue Lagoon_©lespetitsvoyagesdelillyBlue Lagoon

+++ La station thermale à faire absolument malgré un prix élevé : entrée à partir de 40€ (voir le site du Blue Lagoon). Les eaux proviennent d’une station thermale située à côté. Une eau à 39°C riche de  sels minéraux, silicates et algues bleu-vert, que de bonnes choses pour votre peau. Ce sont les algues qui donnent au Blue Lagoon cette couleur bleue et lui donne ce nom. Il y aussi un sauna, une chute d’eau, un bar en plein milieu du lagon, et la possibilité de faire un masque de boue de silice. Prévoyez d’y passer 3h, le temps de se changer et de profiter de l’eau. Perso, j’ai acheté des crèmes dans la boutique, c’est cher mais ce sont vraiment des produits de qualité. J’en profite pour faire un aparté sur la nudité dans les vestiaires des bains/sources d’eau chaude/piscines : oui il faut se laver intégralement avant de pouvoir se baigner (au Blue Lagoon il y a des douches individuelles). Mais même pudique, ce n’est pas grave, tout le monde s’en fiche de vous voir nu(e).
Où ? Cercle d’or, au sud-ouest de l’Islande

Islande_Cratère Kerið_©lespetitsvoyagesdelillyCratère Kerið

++ C’est un cratère volcanique avec un lac à l’intérieur. Il y a d’autres cratères dans la région, mais c’est un des plus jolis, avec sa roche volcanique rouge et l’eau bleu du lac. Je me souviens d’avoir lu dans un guide de voyage que Bjork a fait un concert sur un radeau au milieu du cratère (et j’ai même trouvé la vidéo – attention les oreilles). Le cratère Kerið se trouve en bord de route et est pratique d’accès, il faudra payer quelques euros pour rentrer).
Où ? Cercle d’Or, au sud de l’Islande

Islande_Geysir_©lespetitsvoyagesdelillyChamp géothermique de Geysir

+++ Un des sites les plus touristiques de l’Islande grâce à ces geysers connus : Geysir et Strokkur (ci-dessus en photo). Strokkur est le plus actif avec son eau chaude (très chaude : 120°C) qui se projette à 20m de haut toutes les 5 à 10min. Geysir ne jaillit que 3 fois par jour et je n’ai pas eu la chance de le voir en éruption.
Où ? Cercle d’Or, au sud de l’Islande

Islande_Gullfoss_©lespetitsvoyagesdelillyGullfoss

+++ Qui signifie la « chute d’or » est une succession de deux cascades. C’est très impressionnant, Gullfoss est très large (70m) et très haute (plus de 30m) et on peut s’approcher au plus près de la cascade via un petit sentier. Vous ne serez pas seul, c’est un site très touristique. Si vous avez de la chance et qu’il fait beau, vous verrez un arc-en-ciel au dessus de Gullfoss.
Où ? Cercle d’Or, au sud de l’Islande, à quelques kilomètres de Geysir

Islande_Landmanlaugar_©lespetitsvoyagesdelillyLandmannalaugar

+++ Des paysages à couper le souffle avec ses reliefs volcaniques colorés, du ocre au vert. On peut camper sur place ou avoir un lit dans le refuge, mais il faut s’y prendre à l’avance ou avoir de la chance (et je n’ai pas eu cette chance – plus de place dans le dortoir). Vous pouvez prendre un bus depuis la capitale ou depuis Hella pour la journée (attention impossible d’y aller en voiture sans un 4×4), regardez ici le planning des bus. Nous avons eu le temps de faire une belle balade sur place.
Où ? Cercle d’Or, au sud de l’Islande

Islande_îles vestmann_©lespetitsvoyagesdelillyÎles Vestmann

++ Il faut prendre le ferry depuis Þórshamar, traversée très rapide. Et vous pouvez laisser votre voiture là bas, il y a un grand parking. J’ai fait l’ascension du volcan Eldfell, mais pas de chance c’était brumeux. Ce volcan a enseveli la ville de Heimaey  en 1973 et vous pourrez constater des gravas et ensevelissements de maisons. Rassurez-vous, les 5000 habitants ont pu être évacués à temps. Et j’ai aussi beaucoup marché près du golf pour voir des puffins, mais raté, je n’en ai pas vu un seul ici. Mais je me suis rattrapée plus tard dans le séjour à Dyrhólaey !
Où ? Cercle d’or, au sud de l’Islande, accessible en bâteau

Islande_cascade_©lespetitsvoyagesdelillySeljalandsfoss & Skógafoss

+++ Vous accéderez d’abord à Seljalandsfoss qui est une grande cascade de 65m de haut (rien que ça). Et sa particularité : la possibilité de passer derrière la cascade pour l’admirer de l’intérieur. Puis à 30km, Skógafoss (en photo ci-dessus) est mon coup de cœur n°1 en Islande. Il faisait tellement beau qu’un arc en ciel sublimait la cascade de Skógafoss.
Quand on revient des îles Vestmann, c’est très facile d’accéder à ces cascades.
Où ? Cercle d’or, au sud de l’Islande, Seljalandsfoss est à 10km du départ en ferry pour les îles Vestmann

Islande_puffins_©lespetitsvoyagesdelillyDyrhólaey

+++ Avant d’arriver à Vik, arrêtez-vous au point le plus au Sud de la péninsule islandaise. Vous verrez une arche volcanique et une vue sur les plages de sable noir. Ici, c’est le paradis pour les oiseaux, notamment les macareux (puffins en anglais), qui viennent y nicher en mai et juin. Le site est d’ailleurs fermé durant cette période mais est de nouveau ouvert en juillet. Voir les puffins a été mon coup de cœur n°2 de ce road trip.
Où ? Au sud de l’Islande, à 20km de Vik

Islande_Vik_©lespetitsvoyagesdelillyPlage de Vik

+ Vik est un village où on peut faire une halte et poser sa tente. Les plages de Vik sont célèbres pour leur sable noir et leurs formations rocheuses.
Où ? Au sud de l’Islande

 

Le sud-est de l’Islande

Islande_Kirkjubæjarklaustur_©lespetitsvoyagesdelillyKirkjubæjarklaustur

+ Si vous arrivez à prononcer sans erreur le nom de ce lieu, je vous en tire mon chapeau ! Malgré sa petite taille (120 habitants), Kirkjubaejarklaustur est connu car c’est un point de ravitaillement entre Vik et Hofn. Le camping est sans prétention, mais il y avait beaucoup de touristes. Le lendemain, nous avons chaussé les baskets pour une balade très sympathique avant de rejoindre Skaftafell.
Où ? Au sud de l’Islande

Islande_skatafell_©lespetitsvoyagesdelillyParc national de Skaftafell et glacier Vatnajökull

+++ Lorsque vous arrivez au parking du parc national de Skaftafell vous pourrez directement accéder à des sentiers tracés, réserver une randonnée sur le glacier, pique-niquer ou camper (camping géré par le parc). Sur la colline de Skaftafell, vous accéderez à de jolis panoramas très faciles d’accès : la vallée glaciaire de Mórsárdalur, la cascade de Svartifoss entourée d’orgues basaltiques, la maison de Sel, l’aiguille de Kristínartindar… Belle ballade de quelques heures. Et pour la randonnée sur le glacier Vatnajökull, nous avions fait une courte randonnée de ce type (80€ environ quand même). Le guide nous a expliqué tout un tas de choses sur le glacier et ses phénomènes. On vous prêtera des crampons et des piolets (mais c’est plus pour les photos). Il faisait beau et j’avais bien aimé cette randonnée.
Où ? Au sud-est de l’Islande

Islande_église Hof_©lespetitsvoyagesdelillyÉglise Hof

++ La jolie petite église typique d’Islande. C’est apparemment la dernière église de l’île construite dans ce style. Nous avons vu des maisons avec du gazon sur le toit, mais c’est la seule église. Arrêtez-vous juste pour la photo.
Où ? Au sud-est de l’Islande, à 20km du parc de Skaftafell

Islande_Jokusarlon_©lespetitsvoyagesdelillyFjallsárlón et Jökulsárlón

+++ Que c’est beau ! Surtout Jökulsárlón (en photo ci-dessus) avec ses sternes arctiques (oiseaux) de toute part. Les couleurs sont sublimes, pas besoin d’ajouter un filtre. Une lagune glacière où des blocs de glace se détachent du glacier, dérivent et rejoignent la mer. Avec le réchauffement climatique, on ne peut que redouter que ce phénomène s’accentue. La lagune n’est pas très grande mais sa profondeur est de 260m.
Où ? Au sud-est de l’Islande, à 50km du parc de Skaftafell

 

Au nord de l’Islande

Islande_Fjords de l'est_©lespetitsvoyagesdelillyFjords de l’est

++ Pour remonter dans les fjords l’est, il faudra faire un peu de route en lacets mais vous aurez un fantastique panorama (ci-dessus un phare sur la route des fjords de l’est). Et depuis Seyðisfjörður (dont je vous parlais plus haut dans les campings), vous pourrez faire du kayak. Super expérience ! Cliquez ici pour en savoir plus.
Où ? Au nord-est de l’Islande

Islande_Hverir_©lespetitsvoyagesdelillyLac Myvatn et ses alentours

+++ À 6km du lac, rendez-vous au site de Hverir avec ses teintes de souffres et ses mares de boue bouillante (en photo ci-dessus). Le lac Myvatn signifie « le lac des moucherons » mais même en plein été, ils ne sont pas très dérangeants. Vous pourrez faire de belles balades autour du lac où vous verrez tous les cratères qui bordent le lac. Allez au Myvatn Nature Baths, c’est plus accessible (moins de 30€) que le Blue Lagoon, parfait pour se détendre avant de reprendre la route. À voir aussi dans les alentours : Dimmuborgir et ses formations de lave, l’ascension du cratère Hverfjall et sur la route pour partir : la chute d’eau Goðafoss.
Où ? Au nord de l’Islande

Islande_Husavik_©lespetitsvoyagesdelillyBaleines à Husavik

++ Serez-vous capable de deviner à quelle heure de la journée cette photo a été prise ?! Comme je l’ai dit plus haut, il fait nuit 1h par jour, et là il était environ 22h. Husavik est un point idéal pour partir voir les baleines et les dauphins (nous sommes passées par cette société). Et nous en avons vu, malgré la mer très agitée. Après on est plus dans la poursuite de la baleine et il faut bien ouvrir ses yeux pour les identifier au loin. J’ai bien aimé le musée de la baleine aussi.
Où ? Au nord de l’Islande

Islande_Hvisterkur_©lespetitsvoyagesdelillyHvítserkur

++ Cette double arche naturelle, nommée Hvítserkur, a de l’allure au nord-ouest du pays. La légende raconte qu’il s’agit d’un troll pétrifié par les rayons du soleil. L’arche est située à 10min à pied de Osar, point de chute idéal pour voir les bancs de phoques qui se reposent au soleil.
Où ? Au nord-ouest de l’Islande

Islande_nord_©lespetitsvoyagesdelillyNord

++ Nous avons poursuivi la route du nord jusqu’à Holmavik puis Drangsnes pour dormir à Tungudalur. Je vous le dis plus haut, il faut froid, mieux vaut dormir dans un vrai lit que de camper ici. Il faisait beau et nous avons profité de la piscine chauffée du camping et des sources d’eau chaude à côté. Un très bon moment. Et puis après nous avons gelé sous la tente – littéralement.

 

Retour à l’ouest

Islande©lespetitsvoyagesdelillyStykkishólmur

+ Petit port à l’entrée de la péninsule de Snaefellsnes avec un joli phare rouge (ci-dessus). Je viens de lire que le décor a servi dans le film « The Secret Life of Walter Mitty », l’aventure un peu dingue de Ben Stiller.
Où ? Au nord-ouest de l’Islande

Islande_plage_©lespetitsvoyagesdelillyPéninsule de Snaefellsnes

++ Il y avait du vent, beaucoup de vent ! Mis à part cette belle plage et quelques stops faits sur la route, la péninsule de Snaefellsnes n’était pas aussi intéressante que l’on aurait pu penser. Peut-être que la fatigue des 3 semaines de voyages se faisait sentir aussi.
Où ? Tout à l’ouest

Islande_Reykiavik_©lespetitsvoyagesdelillyReykjavik

++ Nous sommes restées 1 jour et 1 nuit à Reykjvaik. Très rapide pour visiter la ville, on s’est promenées dans les jolies ruelles, vu beaucoup de canards, et visiter le musée national d’Islande (très beau musée). Ce qu’il faut savoir : la moitié de la population islandaise vit dans la capitale. Idéal de le faire à la fin, pour renouer avec la civilisation avant le retour à Paris et pour faire les derniers cadeaux.

Quel plaisir de se replonger dans ce beau voyage, pas à pas, pour vous donner un bon aperçu de tout ce que l’on peut faire ou voir en trois semaines. Je garderai un souvenir impérissable de ce voyage. Et depuis je suis devenue fan de Games of Thrones qui me replonge parfois dans les paysages de l’Islande.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s