Road Trip

Road trip en Sardaigne du Nord

C'est reparti pour un roadtrip en Sardaigne ! Vous êtes déjà tellement nombreux à avoir lu mon premier article sur la Sardaigne du Sud de l'été 2015. Pour cet été 2017, le rendez-vous était donné en Sardaigne du Nord. C'était comment dire... INCROYABLE, tout simplement.

Les plages de Sardaigne sont parmi les plus belles d’Europe, en cas de doute, regardez les photos ci-dessous. Mes coups de coeur ♥ ? L’archipel de la Maddalena, la plage de la Pelosa et la superbe ville d’Alghero. Je vous en dis dans cet article, let’s go !

Si vous êtes plus intéressé par la Sardaigne du Sud, c’est par ici ! Et si c’est la Sicile qui vous fait rêver, je vous laisse découvrir mon carnet de voyage ici.

Sardaigne Nord_3 raisons de partir_©Lespetitsvoyagesdelilly

La Sardaigne pratique

✈Avion et budget
Cette fois-ci pour des raisons de praticité (nous étions déjà dans le Sud) et d’économies, nous sommes partis avec Easyjet depuis l’aéroport de Nice. Seulement 45min de vol pour rejoindre Olbia, un vol super court, juste le temps de décoller qu’il est déjà presque l’heure d’atterrir. Nous avons payé 110€ par personne (réservation faite à peine 1 mois à l’avance) pour des billets du 31 juillet au 10 août. Le prix comprend un bagage en soute de 23kg  par personne et la sélection des sièges (option payante à 5€). Seul bémol, les vols sont très tôt le matin mais à ce prix-là, pourquoi se priver ?
Budget total de 10 jours en Sardaigne (avion, hébergement, sorties et restos) : 1000€ par personne.

🚗 Location de voiture et conduite
En utilisant des comparateurs de prix, nous avons dégoté une voiture que nous avons louée avec Maggiore, une filiale du groupe Avis Budget. Nous avons payé 320€ pour 10 jours, soit 32€ par jour, un prix très raisonnable. La conduite en Sardaigne est très facile, presque un peu trop tranquille même car les routes sont en très bon état et les limitations de vitesse très restrictives : 50km/h, 70km/h et rarement 90km/h.

🏝 Hébergement
3 semaines avant d’arriver sur place, nous n’avions encore réservé aucun hébergement. Avec Booking, nous avons tout pu réserver en quelques clics, mais le choix était très limité car près de 90% des logements étaient complets, les 5% restants étaient hors de prix. Nous avons donc piocher dans les derniers 5% des hébergements libres (mais très corrects sinon je ne vous les conseillerai pas ci-dessous) et avec des prix raisonnables (entre 70 et 85€ maximum par nuit). Certes, nous n’étions pas en bord de mer, mais les agriturismo ci-dessous nous ont permis de découvrir la cuisine locale tout en étant à environ 15min de la plage. Et vu le temps que j’ai passé à les dénicher (compte-tenu que tout était réservé), je vous les partage :

  • B&B Lu Cuccumiau à Arzachena : il faut être un peu plus courageux pour parcourir le chemin de près de 2km pour rejoindre cet hébergement. Les chambres sont cependant très confortables. Et ici, à 10min en voiture, nous avons découvert un restaurant tellement charmant « Jaddhu » – coup de coeur.
  • Agriturismo Sardo : pratique pour partir à Capo Testa le lendemain, et la plage n’est pas trop loin. Le diner du soir est un peu cher à 35€ avec un repas bon mais beaucoup trop copieux avec plus de 6 plats…
  • La Villa Piana à Castelsardo : un joli coeur de coeur ♥ pour ce B&B où j’ai beaucoup aimé séjourné. Franca, la propriétaire, est aux petits soins, et c’est très plaisant de petit-déjeuner dans le jardin. La plage de Lu Bagnu est à quelques minutes à pied et la ville de Castelsardo à 10min à peine en voiture.
  • Agriturismo Gavina Pes à Campaneda : Repas pour 18€ avec la famille et la mama italienne qui nous a préparé un dîner à tomber : antipasti de la casa (saucisson / jambon / chou rouge en salade), su ziki au porc et champignons, veau entouré de pancetta avec des courgettes farcies, des fruits frais avec la découverte des figues de barbarie (qui poussent sur des cactus), tout cela arrosé du vin rouge maison et pour terminer une petite liqueur de mirte.
  • B&B Khorakanè à Alghero : nous avons réservé cet hébergement qui ne disposait encore pas de note sur Booking et pas de regret sur ce choix. Les chambres sont très belles, l’hébergement est à 10min à pied du centre d’Alghero, ce qui permet de garer la voiture dans une rue adjacente et d’être tranquille le reste du temps. En plus, si vous avez envie de vous baigner sans reprendre la voiture, foncez
  • Agriturismo Sa Pigalva à Tula : perdu dans la ‘pampa’ avec par contre une super piscine, des animaux, et l’opportunité de manger un très bon repas.
  • B&B Casa Manna : je vous le donne seulement car cet hébergement est situé à seulement 20min de l’aéroport d’Olbia et à 15min de San Teodoro.

 

Que voir et que faire en Sardaigne ?

Pulau et sa région

Le 1er jour, 9h du matin, la voiture était déjà récupérée (et oui car seulement 45min nous séparaient de la Sardaigne depuis Nice). Nous avons donc profité pour faire un tour rapide du Golfo Aranci pour quelques photos.

Bagages déposés à notre hébergement proche d’Arzachena, nous nous sommes dit qu’il serait cool d’aller sur l’archipel de la Maddalena dès le lendemain de notre arrivée. Hop ni une ni deux, nous sommes partis pour la ville de Pulau, lieu de départ des bateaux pour les îles Maddalena. Près du port de Pulau, vous trouverez une plage bordée d’une pinède, c’est très bien pour se délasser.

Et sinon, puisque nous logions à proximité d’Arzachena, nous sommes allés boire un verre en centre ville, dans l’un des rares bars ouvert en août. Vous trouverez quand même de quoi vous restaurer (de bonnes pizzas par exemple!) mais rien de sensationnel dans cette ville.
Par contre, à proximité, nous avons découvert une pépite : le Restaurant Jaddu. Le cadre est charmant et intimiste, avec de petites tables installées dans le jardin (et de grandes salles intérieures), un personnel aux petits soins et des plats parfaits, que du bonheur !

Sardaigne Maddalena Cala Corsara_©lespetitsvoyagesdelilly
La Cala Corsara sur l’île de Spargi, dans l’archipel de la Maddalena

L’archipel de la Maddalena

On parle ici d’un paradis bien connu des vacanciers et des plaisanciers. Les plages sont à couper le souffle.

Plusieurs solutions pour visiter les îles :

  • Opter pour une sortie bateau à la journée
  • Prendre le ferry avec la voiture (ou utiliser les bus sur les iles Maddalena et Caprera mais il faut être plus patient)

Sortie en bateau

Une vingtaine de compagnies vous proposeront de vous emmener à la journée croisière. Nous avons cherché pendant 1h celui qui pourrait offrir le meilleur rapport qualité/prix (les prix étaient similaires – compter 45€ la journée repas compris). Finalement nous avons opté pour la société Delfino car c’était l’un des rares à avoir un bateau plus petit pour passer sous le pont entre Maddalena et Caprera et donc à avoir un itinéraire un peu différent avec notamment une baignade au nord de l’ile de la Caprera.
Nous avons donc pu voir la Maddalena, l’ile de Santa Stefano, la Caprera, Santa Maria, Budelli, et Spargi. Nous avons fait au total 3 stops : Cala Napoletana sur Caprera, la plage de Santa Maria, et la Cala Corsara sur l’île de Spargi. Également, nous avons vu le lagon vers Budelli et la Spiaggia Rosa.

Sardaigne Ferry©lespetitsvoyagesdelilly
Ferry pour la Maddalena

Avec le ferry

On a tellement aimé les îles Maddalena avec le bateau que nous sommes retournés le lendemain en voiture. Au final le prix est très raisonnable (18€ pour la voiture aller/retour).

L’île de la Caprera : après un saut rapide sur le port de la Maddalena, nous sommes partis en direction de l’ile de la Caprera, en passant par le seul pont qui relie les 2 îles. 1er stop à la spiaggia due Marie pour quelques photos rapides (impossible de trouver une place de parking à proximité) et nous nous sommes installés sur la Spiaggia di porto palma en se garant en bord de la route et en descendant un petit chemin, il y avait peu de monde ! Ensuite, par une chaleur de 40° il est bon de faire une pause dans l’un des bars abrité sous une pinède à Caprera.

L’île de la Maddalena : nous avons pris la route panoramique. On voulait aller à la Spiaggia di Cala Spalmatore et finalement on a pu garer la voiture un peu plus loin et descendre un chemin jusqu’à la Spiaggia del Costone – un paradis avec peu de monde également ici !

Sardaigne Maddalena ville_©lespetitsvoyagesdelilly
Port de la Maddalena
Sardaigne Spiaggia Rossa_©lespetitsvoyagesdelilly
Spiaggia Rossa sur l’archipel de la Maddalena.

 

Capo testa dans la région de la Gallura

A proximité de Santa Teresa di Gallura, Capo testa est une presqu’île de granites. Ici on peut se baigner aux plages de chaque côté : Rena di Levante et Rena du Ponente. Et si vous êtes plus courageux, vous pouvez marcher une quinzaine de minutes pour vous rendre à une crique comme la Cala di l’Ea. Ici c’est un lieu de vie pour des communautés hippies où il n’y a rien mis à part la tranquillité et la plage (prévoir de l’eau!).
Pour se rafraichir, vous aurez une belle vue au Sea Lounge. De par là, vous pourrez voir au loin les falaises de la ville de Bonifacio en Corse.

Sardaigne Capo Testa_vue©lespetitsvoyagesdelilly
Vue au loin sur les falaises de Bonifacio

Le Nord-Ouest de la Sardaigne

Castelsardo

Voici un belle destination pour deux jours pour avoir au moins une pleine journée pour profiter de la ville. Depuis la jetée du port, vous aurez une chouette vue sur la ville, ou sinon depuis le haut de la ville pour avoir une photo comme celle ci-dessous. Castelsardo est fixée sur un promontoire en bord de mer.
On a aussi opté pour la visite du château – allez y pour la vue car le musée est pas top, sauf si vous êtes fan de paniers en osier 😉
Si vous voulez profiter, je vous invite à aller en direction de Lu Bagnu.

Sardaigne Castelsardo_©lespetitsvoyagesdelilly
Castelsardo

La Pelosa près de Stintino

De Castelsardo, nous avons pris la direction de Stintino pour enfin voir la fameuse plage sarde « Spiaggia della Pelosa ». Et là, quel bonheur! Une plage (on pourrait même appeler ça un lagon) : à tomber ! Pour se garer, nous avons longé toute la route en direction du Capo Falcone et à la Torre de la Pelosa, en remontant la route, nous avons trouvé un parking. Prix qui reste raisonnable : 1€ de l’heure. Nous avons dormi à Campaneda (adresse plus haut) car plus aucun hébergement n’était disponible vers Stintino.

Sardaigne La Pelosa©lespetitsvoyagesdelilly
La plus belle plage : celle de la Pelosa, près de Stintino.

 

Alghero

Cette ville médiévale a du caractère ! Le centre historique d’Alghero, entouré de ses murailles, est charmant et très bien conservé.
Le soir, au coucher de soleil, c’est un ravissement de profiter du bord de mer, de voir le port et de déambuler dans les ruelles.

Dans la ville, nous avons visité l’église san Francesco et monter en haut du campanile accolé à la cathédrale, pour apprécier la vue. Mais ce que l’on retient d’Alghero c’est son ambiance. Deux endroits que nous avons aimé (situés l’un à côté de l’autre) : prendre l’apéritif à Il Chiosco et surtout au Riservato Beach Bar. Quand on a vu ce superbe endroit niché sur l’eau, on a regretté de ne pas être venu avec notre maillot pour se baigner. En tout cas le soir, c’est un super endroit pour admirer le coucher de soleil.

Sardaigne Alghero_©lespetitsvoyagesdelilly
Vue sur les toits d’Alghero et la marina depuis le campanile de la cathédrale

Et sinon à proximité d’Alghero, vous pourrez aller à la Grotte de Neptune au Capo Caccia. Déjà la Capo Caccia est un endroit magnifique avec des falaises abruptes. Pour vous rendre à la grotte, deux solutions : soit prendre le bateau ou prendre l’Escala del Cabirol, un escalier de 654 marches (ce que je vous conseille de faire). La visite de la grotte est par contre un peu décevante : nous étions une centaine à la queue-leu-leu et au final que quelques salles (assez jolies quand même) à voir.

Sardaigne Alghero Grotte Neptune©lespetitsvoyagesdelilly
Près d’Alghero, je suis partie à la découverte des grottes de Neptune. Au final c’est la ballade pour descendre  qui est spectaculaire !

 

La ville colorée de Bosa

La route côtière entre Alghero et Bosa offre de beaux panoramas (et quelques virages). Bosa est une ville très touristique qui attire par ses façades colorées. Nous avons opté pour une solution de vrais touristes : le mini-train. Un chouïa trop touristique, mais cela permet de voir la ville en 1h. On est allés à Bosa Marina aussi, et à la plage juste en dessous de Bosa.

Sardaigne Bosa_©lespetitsvoyagesdelilly
Bosa et ses facades colorées

 

Très bientôt encore plus de photos sur ce road trip ! Et si besoin n’hésitez pas à me faire parvenir un commentaire ci-dessous ou un message via la page « A propos », j’y répondrai avec plaisir.

(2 commentaires)

  1. j’aimerai aller en Sardaigne en début juillet 2018 à partir du 7 juillet. Pour 1 à 2 semaines. Avec mes filles de 5 et 2 ans. J’aimerai y aller en avion, et louer une voiture sur place pour pouvoir avoir la liberté de visiter.

    Je recherche surtout des plages calmes niveau mer et vent, avec la mer chaude, des plages pour que mes filles puissent se baigner.

    Suite à mes recherches j’hésite entre le nord est vers Olbia et le sud-est vers Villasimius, pas loin de Cagliari. Je pensais aussi vers Oresei, à l’est au centre de la côte, mais j’ai l’impression qu’il y a rien à y faire à part des petites îles accessibles par bateau.

    Vous me conseillez plutôt quoi ?

    Je vous remercie par avance,

    Raoul

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Je pense que 10 jours en Sardaigne pourrait être une bonne durée. Le sud est un peu touristique, le nord plus touristique avec donc bcp plus de facilités et de villes. Je ne suis pas allée jusqu’à Villasimius (qui est apparemment très beau). Je vous conseillerai de peut être faire 2 lieux au nord. A mon avis, commencez à jeter un oeil à l’hébergement (prix / prestations, localisation à proximité de la plage), cela pourra vous éclairer dans vos recherches.
      Et pour les enfants, la Sardaigne a aussi de belles grottes, pratique pour se rafraichir car en juillet il fait très chaud en Sardaigne!

      Un article intéressant :
      https://www.lonelyplanet.fr/destinations/europe/italie/sardaigne/avec-des-enfants

      Bons préparatifs!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s