Asie Japon

Visiter Tokyo en 5 jours

Japon me revoilà ! Après être tombée sous le charme absolu de la région du Kansai avec Kyoto et Osaka, me voici de retour dans ce superbe pays pour visiter sa capitale : TOKYO !

Bienvenue sur cet article de blog où je vais tout vous raconter sur mes 5 jours à Tokyo et les lieux incontournables à visiter lors de votre voyage. Nous avons également fait une journée à Kamakura, une ville en bord de mer au sud de Tokyo. La capitale du Japon, Tokyo, est la plus grande ville du monde avec près de 38 millions d’habitants ! Cette ville est très dynamique mais pas du tout oppressante (c’est mon ressenti). Je suis ravie d’avoir enfin découvert Tokyo. 

Au mois de décembre, les températures se sont rafraîchies à Tokyo avec une quinzaine de degrés maximum en pleine journée. Nous avons eu tout de même de belles journées ensoleillées et les couleurs de l’automne et des feuilles d’érables rouges. La meilleure période pour visiter le Japon reste la saison des cerisiers en fleurs, ce que je vous raconte dans mon article sur mon itinéraire à Kyoto, Nara et Osaka


Sommaire

1. Pourquoi visiter Tokyo ?
2. Informations pratiques sur Tokyo
3. Dans quel quartier loger à Tokyo ? 
4. Mon itinéraire de 5 jours à Tokyo
5. Découverte du quartier d’Asakusa
6. Visite des quartiers de Shibuya, Harajuku et Shinjuku
7. Tokyo Tower, balade dans la ville et quartier d’Akihabara
8. Art numérique avec TeamLab Borderless & quartier de Ginza
9. Tsujiki Market et découverte du parc de Ueno


Pourquoi visiter Tokyo ?

  • Tokyo allie modernité et tradition : d’un côté des immeubles lumineux, des cafés et lieux un peu fous, et de l’autre des temples et des quartiers très authentiques.
  • La cuisine japonaise est excellente ! De nombreux plats de poissons ou viandes accompagnés de riz ou de nouilles, des petits encas sucrés délicieux…
  • La ville est très étendue, mais dispose également de beaux espaces verts avec des parcs et des jardins comme le parc de Ueno, le parc Hibiya, les jardins de Meiji-Jingu, etc.
  • Les japonais sont des personnes très respectueuses et très polis et c’est vraiment un point positif qui vous fera vous sentir vraiment bien dans ce pays.
  • Ajoutons aussi à cela que l’organisation de la vie et des transports en commun est millimétrée, pas de retard de train, des lignes pour patienter et ne pas bousculer les autres, du coup malgré la taille de cette mégalopole, aucun stress.
  • Le Japon et donc Tokyo est de manière l’un des endroits les plus sûrs au monde ! Ici pas d’agressivité et peu de crimes. Même avec un portable dans votre poche, presque aucun risque de vous le faire voler.
img_8375

Informations pratiques sur Tokyo au Japon

🛩 Se rendre à Tokyo en avion

Depuis Bangkok nous n’avons que 6h30 d’avion qui nous séparent de Tokyo. Depuis la France, il faudra compter près de 12h d’avion en vol direct. Comme pour notre premier voyage au Japon, nous avons profité de super tarifs avec un prix de 220€ A/R par personne avec Air Asia X (low-cost) pour relier Tokyo. Si vous venez en avion depuis la France, de nombreuses compagnies aériennes relient le Japon et Tokyo en direct pour de très bons prix, à partir de 500€.

🚆 Arrivée à Tokyo depuis l’aéroport de Narita

En arrivant à 11h à Tokyo, nous avons filé prendre le train pour rejoindre le centre de Tokyo. Sachez que pour passer l’immigration au Japon, c’est très facile car ils sont très bien organisés avec des machines qui prennent empreintes et photos. Avec l’exception de visa de 90 jours, un petit timbre est apposé dans votre passeport et tout est fait très rapidement. La ligne Keisei Narita Skyaccess (ou « Skyliner Express ») nous a permis de relier notre hôtel en 1h15, car la ligne est directe jusqu’à Asakusa ! Le prix du billet aéroport de Narita – Asakusa : 1310 yens soit 10,90€. Pour aller ailleurs dans Tokyo, calculez votre itinéraire sur Google Maps ou prenez conseil à l’aéroport.
Notez également que Tokyo possède deux aéroports, celui de Narita et celui de Haneda.

🛏️ Dans quel quartier loger à Tokyo ?

Après de nombreuses recherches sur internet, j’ai jeté mon dévolu sur un hôtel récent dans le quartier d’Asakusa : Hotel Mustard Asakusa 2. Bien desservi par les transports en commun (Ginza Line et Asakusa Line), nous avons adoré séjourné ici. J’avais repéré ce quartier qui est plus traditionnel mais agréable. Les chambres avec salle de bain privative sont confortables malgré leur petite taille (et oui nous sommes à Tokyo!). J’ai trouvé le rapport qualité/prix très correct pour la capitale : 85€/nuit. L’hôtel est à 5 minutes à pied d’un des plus beaux temples de Tokyo : Senso-Ji.

fb4ea62d-b12f-4704-9143-4316d7e49e04
Couleurs automnales dans les Jardins du Meiji-Jingu à Tokyo

📚 Guides pour préparer son voyage à Tokyo

J’ai utilisé le guide papier « L’essentiel de Tokyo » de Lonely Planet pour organiser mon voyage à Tokyo et il m’a été bien utile. En plus j’aime vraiment beaucoup cette collection, avec de nombreuses informations dans une version graphique agréable à lire et feuilleter.

📍 Que voir et faire à Tokyo en 5 jours ?


📍Mon itinéraire de 5 jours à Tokyo

 — 1ER JOUR À TOKYO — 

DÉCOUVERTE DU QUARTIER D’ASAKUSA

À peine arrivés à notre hôtel, que nous partons à la découverte du quartier d’Asakusa, dans un premier temps pour se restaurer puis pour visiter. J’avais repéré ce quartier traditionnel de la ville et je souhaitais absolument dormir ici. Au bord de la rivière Sumida, ce quartier est très vivant et avec des immeubles peu élevés. Comme dit plus haut, j’ai beaucoup aimé loger à Asakusa.

Que voir / que faire dans le quartier d’Asakusa ?

  • Découvrir le sanctuaire d’Asakusa : de jour comme de nuit, le temple Senso-Ji est superbe. Senso-Ji est le plus vieux temple bouddhiste de la ville de Tokyo avec une belle porte d’accès, une pagode et un bâtiment principal. C’est sublime ♥.
  • Ne pas oublier de tirer votre avenir au temple Asakusa en prenant une baguette et en retrouvant vos voeux dans un des tiroirs. Nous avons eu une promesse de grand bonheur pour 2020, en espérant que ça se réalise !
  • Faire du shopping sur la rue Nakamise-dori et autres ruelles charmantes du quartier d’Asakusa avec notamment beaucoup de commerces où l’ambiance s’anime encore plus en fin de journée !
  • Goûter à quelques spécialités sucrées (comme des gâteaux fourrés à la pâte de haricots rouges) ou salées (crackers et autres) sur les étales des commerçants d’Asakusa.
  • Se laisser tenter chez Fujiya et acheter une superbe tenture japonaise  (tissu décoratif à mettre dans un cadre).
    Adresse : 2 Chome-2-15 Asakusa, Taito City, Tokyo 111-0032, Japon
  • Traverser la rivière Sumida pour admirer la Tokyo Sky Tree – le prix d’entrée est assez élevé (environ 30€, ou 15€ en réduction), je vous recommande plutôt de monter en haut de la mairie de Tokyo (car c’est gratuit – j’en parle ci-dessous !)

Comment se rendre dans le quartier d’Asakusa ? Asakusa est très bien desservi par les transports en commun avec la ligne Ginza (orange foncé) et la ligne Asakusa (rouge). Le temple de Senso-ji est situé à 5min à pied du métro.

Où manger dans le quartier d’Asakusa ?

Logeant dans ce quartier d’Asakusa, nous avons pu tester tout un tas d’endroits pour se restaurer. Je vous donne toutes quelques adresses ici, toutes testées et approuvées, à l’exception du restaurant Kikko.

  • Manger un Melon Pan chez Kagetsudō Kaminarimon
    Adresse : 1 Chome-18-11 Asakusa, Taito City, Tokyo 111-0032, Japon
  • Manger des nouilles de sarrasin en soupe à moins de 300 yens (2,50€) – notre premier repas dans ce tout petit restaurant pour un déjeuner sur le pouce
    Adresse : 1 Chome-6-7 Hanakawado, Taito City, Tokyo 111-0033, Japon
  • Manger des petits gâteaux fourrés de pâte de haricots rouges : Kimuraya
    Adresse : 2 Chome-3-1 Asakusa, Taito City, Tokyo 111-0032, Japon
  • Boire un verre dans le Kamiya Bar, une institution du quartier
    Adresse : 1 Chome-1-1 Asakusa, Taito City, Tokyo 111-0032, Japon
  • Manger dans l’un des meilleurs restaurants de la ville (attention il faut réserver et les prix sont élevés) chez Kikko
    Adresse : 2-2-13 Asakusa, Taito City, Tokyo 111-0032, Japon
  • Manger dans un Izakaya, un restaurant / bistrot traditionnel au Japon, moderne et avec beaucoup de choix pour tester différents plats (plusieurs restaurants dans la ville) : Gonpachi Asakusa Azumabashi
    Adresse : 2 Chome−1−15, Kaminarimon, Taito City, Tokyo 111-0034, Japon

img_7511.jpg
Temple de Senso-Ji dans le quartier d’Asakusa


— 2ÈME JOUR À TOKYO — 

VISITE DES QUARTIERS DE SHIBUYA, HARAJUKU ET SHINJUKU

Nous avons débuté notre deuxième journée à Tokyo avec un programme bien chargé pour visiter 3 quartiers le même jour. Une journée de 9h à 22h que nous n’avons pas regretté car elle nous a permis de voir beaucoup de choses et de nous concentrer sur des quartiers proches les uns des autres : Shibuya, Harajuku et Shinjuku.

Que voir / que faire dans le quartier Shibuya ?

  • Marcher dans la rue de Omotesando qui est une grande commerçante avec de nombreuses boutiques très modernes avec souvent des devantures impressionnantes.
  • Visiter le Temple shintô de Meiji-Jingu : après avoir visité la veille le temple de Senso-ji à Asakusa (voir plus haut), j’ai tout autant aimé ma visite de ce temple ♥
  • S’arrêter aux jardins de Meiji-Jingu : quand on pense Japon, on pense bien souvent aux cerisiers en fleurs. C’est vrai que c’est une période géniale mais les couleurs d’automne sont aussi très belles (voir photo ci-dessous).
  • Conseil : vous avez la possibilité de faire un free tour de Meiji-Jingu. Le principe ? un guide local vous propose 2-3h de visites. À la fin, vous donnez ce que vous voulez. J’aime vraiment bien le concept, cela permet d’apprendre plein de choses.
  • Juste à côté du temple de Meiji-Jingu, il y a le quartier de Harajuku dont je parle ci-dessous et que nous avons rapidement visité.
  • Observer le chassé-croisé au Shibuya Crossing road depuis le Starbucks qui vous permet de voir ces centaines de piétons travers les passages cloutés.
  • Voir la statue de Hachiko, juste vers l’entrée du JR, et qui représente un petit chien. Apparemment ayant perdu son maitre, ce chien se rendait encore chaque jour à Shibuya pour l’attendre.
  • Faire du shopping dans un des centres commerciaux à proximité comme celui au dessus de la gare de Shibuya qui est immense ! Vous verrez qu’au rez-de-chaussée c’est la folie des stands qui vendent des pâtisseries et des chocolats… français pour la plupart !

Comment se rendre dans le quartier de Shibuya ? Après un changement de métro, nous sommes arrêtés à l’arrêt Omotesandō, ce qui nous a permis de remonter toute la rue commerçante pour nous rendre au temple de Meiji-Jingu. Pour le reste de la journée nous avons enchainé marche et métro. En général je vérifiais toujours notre itinéraire sur Google Maps avant de partir de l’hôtel pour avoir toutes les infos sur le parcours et j’avais téléchargé une carte hors ligne.

6e3881b6-b4f6-4b88-93bb-9d0f0993870c
Ci-dessus le très joli jardin de Meiji-Jinku et le temple

img_7501
Shibuya Crossing Road

Que voir / que faire dans le quartier de Harajuku ?

  • Visiter la rue principale Takeshita dori avec tous ses magasins kawai plus délirants les uns des autres. Vous verrez que Harajuku est un quartier pas très grand mais très animé.
  • Prendre une photo dans un des purikaras qui sont des photomatons.
  • Manger une crêpe, une glace ou quelque chose de très coloré et sucré qui ne ressemble en rien à ce que vous avez l’habitude de manger.
  • Manger des gyozas incroyables dans une petite institution comme Harajuku Gyoza Lou (en fait je vais vous avouer que c’est ce que j’ai préféré à Harajuku) pour environ 15€ à deux.

Que voir / que faire dans le quartier de Shinjuku ?

  • BON PLAN À NE PAS RATER : Se rendre au Siège du gouvernement métropolitain de Tokyo (Mairie de Tokyo) pour accéder gratuitement à la vue panoramique. La mairie dispose d’un superbe observatoire pour prendre de la hauteur et apprécier la ville de Tokyo. Nous avons du patienter 45min pour rentrer mais cela vaut largement le coup puisque nous avons pu voir le coucher de soleil sur le Mont Fuji ♥ (et ça c’est de la chance!).
  • Boire un verre dans le célèbre Golden Gai : avec des ruelles étroites et mal éclairés, cet endroit réuni de nombreux bars. Des tous petits bars avec un comptoir pour vous servir cocktails ou bières. C’est atypique et très décalé ! Sachez que certains bars vous feront payer un droit d’entrée (5€ par personne) en plus de votre verre.
  • Dégustez du wagyu chez « No meat, no life », c’est une chaine avec plusieurs restaurants dans le quartier de Shinjuku. Nous sommes tombés dessus par hasard et après avoir patienté une dizaine de minutes, nous avons pu avoir une table (il faut en général réserver). J’avoue que la qualité de la viande à faire griller en barbecue soi-même était d’une qualité excellente.

f9aa7f7c-0d8e-450d-b43c-87fea7c925d7
Vue sur le Mont Fuji depuis le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo

— 3ÈME JOUR À TOKYO — 

TOKYO TOWER, BALADE DANS LA VILLE ET QUARTIER D’AKIHABARA

Même si cette 3ème journée à Tokyo semble plus légère que la précédente, il faut tenir le rythme à Tokyo ! Et les distances à pied sont souvent longues et il bien entendu il faut aussi prendre son temps. Nous avons donc commencé par la Tokyo Tower, puis les Jardins Impériaux (mais nous n’avons pas pu rentrer car c’était la folie), pour finir par le quartier d’Akihabara.

Voir la Tour Eiffel japonaise

Dans le quartier de Minato, la Tokyo Tower est la petite soeur de la Tour Eiffel mais en version rouge. Elle mesure 7,6 mètres de plus que la Tour Eiffel ! Je l’ai trouvé très jolie, avec de très beaux points de vue sur la ville. Toutefois, impossible d’arriver à la cheville de la vue que nous avons eu en haut de la mairie de Tokyo la veille (voir ci-dessus). Le prix d’entrée est d’environ 10€ ce qui n’est pas hors de prix mais clairement si vous n’avez pas le temps, allez uniquement à la mairie qui est gratuite (même s’il faut faire un peu la queue).

Les Jardins du Palais Impérial et ses alentours

Nous continuons notre journée en rejoignant rapidement les Jardins du Palais Impérial. Approchant le lieu, des dizaines puis des centaines de Japonais nous entourent… un peu confus nous ne comprenons. Nous arrivons à être vraiment beaucoup, serrés les uns contre les autres à avancer et nous nous rendons compte que nous sommes les seuls touristes… Que se passe-t-il ? La cohue est telle que nous renonçons à rentrer en comprenant c’était une période spéciale car certaines parties habituellement fermées au public sont ouvertes (en rapport avec l’Empereur du Japon qui vit sur le site). Dommage ! Nous n’aurons pas le temps de revenir. Si vous avez un peu de temps je pense que ça vaut le coup que vous y alliez quelques heures pour les visiter.

img_7496
Quartier des affaires en face des Jardins du Palais Impérial

Que voir / que faire dans le quartier de Akihabara ? 

Akihabara c’est le quartier de la Pop Culture : mangas, cosplays café, arcades de jeux, magasins technologiques, etc. Impossible de passer à côté !

  • Jouer aux jeux vidéos dans une arcade : nous avons tenté plusieurs jeux en duo comme Mario Bros ou la batterie. Et moi j’adore les jeux de pinces, parfois j’ai de la chance mais là je n’ai pas réussi à décrocher ce Pikachu que je voulais tant !
  • Boire un verre dans un cosplay café ou passer devant comme nous juste pour voir ces jeunes japonaises habillées en général en uniforme de maid.
  • Faire des emplettes dans un des gros magasins d’électronique, ici vous trouverez vraiment de tout. À ce que j’ai compris les prix ont bien augmenté ces dernières années mais peut être trouverez-vous une bonne affaire !
  • Acheter des mangas et autres figurines : si vous êtes fans de la culture japonaise et de ces bandes dessinées ce sera votre paradis.


— 4ÈME JOUR À TOKYO — 

ART NUMÉRIQUE AVEC TEAMLAB BORDERLESS & QUARTIER DE GINZA

Se rendre à TeamLab Borderless

Complètement dans l’air du temps, les expositions et projections numériques sur tous les murs des salles. Comme on peut voir régulièrement en France depuis peu, cette exposition d’immersion est juste incroyable. C’est beau, c’est coloré et on en prend plein les yeux. J’ai vraiment beaucoup aimé ce parcours à travers les différentes salles de TeamLab Borderless. Nous avions réservé nos billets la veille par internet et le jour J la pluie tombait fort sur Tokyo et il a fallu s’armer d’un peu de patience pour rentrer (environ 30-45min). Mais très belle expérience  ♥ !

Ne vous trompez pas : il existe deux salles d’expositions en immersion, TeamLab Borderless et TeamLab Planet, et elles ne sont pas exactement au même endroit. J’avais lu que TeamLab Borderless était un peu plus complète que l’autre et c’est pour cela que nous nous sommes rendus à celle-ci. Comptez environ moins de 30€ pour y accéder en réservant en ligne, plus exactement 3200 yens pour les adultes (26,50€) et 1000 yens pour les enfants (8,30€).

img_7495

Que voir / que faire dans le quartier de Ginza ?

  • Le quartier de Ginza est connu pour ses boutiques haut de gamme et c’est l’un des endroits les plus commerçants de la vue (j’ai trouvé que ça bougeait beaucoup plus que l’avenue Omotesando). Le magasin Uniqlo est immense !
  • Dans ce quartier vous trouverez plein d’endroits pour vous restaurer, notamment de nombreuses chaînes étrangères. Également un grand Apple Store et tous les autres magasins qui vont avec.
  • Si c’est dimanche, vous pouvez marcher un peu et vous rendre au Oedo Antique Market de Tokyo, un marché des antiquaires, avec plein de petits stands. Ce n’est pas immense mais j’ai trouvé quelques pièces intéressantes.


— 5ÈME JOUR À TOKYO — 

TSUKIJI MARKET ET DÉCOUVERTE DU PARC DE UENO

Terminons ce séjour par notre dernière journée dans la capitale de Tokyo. Nous sommes enfin allés au marché aux poissons de Tsujiki Market, et au parc de Ueno. Il était temps ensuite pour nous de filer à l’aéroport de Narita qui est à plus d’1h d’Asakusa.

Se balader dans le marché aux poissons de Tsujiki 

Le Tsujiki Market est un lieu très touristique qui réuni des tas de stands de poissons et autres produits. Moi-même n’étant pas une inconditionnelle du poisson cru, je dois avouer que quand il est frais comme ça, c’est bon. Il y a encore quelques années le marché de Tsujiki était l’un des plus grands marchés de poissons au monde. Depuis il a été déplacé à Toyosu mais pas de panique il reste quand même largement de quoi faire à Tsujiki ! Attention quand même sur certains produits où j’ai trouvé que c’était hors de prix comme des brochettes de wagyu à 60€ ou du melon à 10€.

Nous avons mangé dans une chaine qui s’appelle « Sushi Zanmai » et que vous pourrez retrouver à plusieurs endroits dans Tokyo. Ce sont toujours des produits de qualité. Dans le Sushi Zanmai de Tusjiki, le poisson est préparé devant nous, et tourne sur des petites assiettes de couleur selon leur prix. Rien de plus simple que de piocher les assiettes selon vos envies et à la fin vous payerez selon votre consommation. Les prix sont très accessibles et le concept est toujours sympa.

Visiter le parc d’Ueno et ses alentours

  • Se balader dans ce parc qui compte pas moins de 4 musées dont le musée national de Tokyo, mais aussi des petits temples, un zoo, et même un millier de cerisiers en fleurs (cela doit être assez fou en avril). J’ai trouvé ce parc très agréable sous un grand soleil.
  • Manger dans le parc ou à proximité : Kamachiku (restaurant de nouilles) / Taylor : restaurant tout mignon / Innsyoutei : restaurant assez côté. Ou tout simplement pour boire un café au Starbucks qui est en plein coeur du parc.
  • Marcher jusqu’à la Shopping street « Yanaka Ginza » qui n’est pas du tout dans le quartier de Ginza mais au dessus du parc de Ueno. La marche est un peu longue et nous sommes passés à travers le cimetière de Yanaka qui est très différent des cimetières que nous voyons parfois. 


Ce que nous n’avons pu faire à Tokyo :

  • Musée Ghibli : pour accéder au Musée Ghibli (qui est excentré) il faut réserver en ligne et au bon moment. Nous sommes quand même allés vérifier dans une supérette Lawson qu’il ne restait pas de billets mais ce n’était pas une erreur.
  • Imperial Palace : comme dit plus haut, c’était impossible d’y accéder car des centaines de japonais étaient venus visiter les jardins ou une partie de la maison de l’Empereur (ouverts exceptionnellement).

Bon voyage au Japon ! Si cet article vous a plu, que vous avez des questions, laissez-moi un commentaire ci-dessous !
Consultez mon article « À la découverte du Japon : itinéraire Kyoto, Nara & Osaka »

Suivez-moi sur Instagram @lespetitsvoyagesdelilly

(2 commentaires)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :