Asie Expatriation

Expatriation : Bienvenue à Bangkok en 2561 !

Ne sommes-nous donc pas en 2018 ? C’est ce que je croyais jusqu’à ce que je découvre que le calendrier thaïlandais indique 2561 au compteur. Trois mois après mon arrivée à Bangkok, je vous livre mes premières impressions sur ce début d’expatriation.

Se déplacer dans la ville

Bangkok est une ville tentaculaire avec près de 9 millions d’habitants, les premiers déplacements sont donc parfois compliqués. Avec une « Rabbit card » (carte d’accès au BTS – le métro aérien), une carte de MRT (carte d’accès au métro sous-terrain), une application Grab (application pour commander un taxi), et un peu de monnaie pour une moto-taxi ou un bateau (un bon moyen de découvrir la rivière Chao Phraya et les canaux), tout devient plus simple. Appréhender les déplacements dans cette grande ville moderne n’est ensuite plus (trop) un casse-tête. N’oubliez pas que les taxis sont sensés mettre leur compteur (demandez leur « with meter please » / « avec le compteur s’il vous plait ») mais dans certains quartiers touristiques ils vous annonceront un prix fixe. Il faudra faire preuve d’un peu de patience 😉 .

46499066_786980024968018_2555211992990220288_n.jpg
L’un des espaces verts de Bangkok : le parc Lumpini (juste à côté de chez moi!)

Bangkok, la ville la plus visitée au monde

Quel bonheur de découvrir la ville et ses richesses culturelles ! La visite des très
touristiques Wat Pho et Grand Palais, et tout l’or qu’ils contiennent, m’a mis des étoiles
plein les yeux. Le Bouddha couché avec ses 43m de long est très impressionnant, en
n’oubliant pas ensuite de profiter des soins de l’école de massage. Sans oublier une
visite de la Maison de Jim Thompson, entre tradition et sérénité. Et puis le Golden Mountain, le quartier de Chinatown, les balades dans la vieille ville… On ne s’ennuie pas à Bangkok ! C’est aussi une ville à la vie nocturne animée, avec rooftop, bars branchés et restos, ainsi que les centres commerciaux immenses. Très prochainement je prépare un article sur les incontournables sur la ville de Bangkok.

46710057_301879770416152_3171209598585536512_n
Le Grand Palais de Bangkok sous un ciel ultra bleu

Apprendre le thaï à l’Alliance française

Quelques jours après mon arrivée, j’ai débuté les cours de Thaï niveau débutant au sein du tout nouveau bâtiment de l’Alliance Française de Bangkok. Pratique, c’est à 20min à pied de notre logement. Mais quand il fait chaud… le métro est bien utile. En quelques cours, nous réussissons déjà à connaître des phrases qui facilitent le quotidien. Cependant je ne vais pas vous mentir : la langue thaïlandaise est difficile à apprendre. Deux énormes différences avec le français : l’alphabet n’est pas le même et les tonalités qui accentuent les lettres. Ces 2,5 mois de cours étaient surtout une aide pour donner du rythme à cette nouvelle vie et avoir un peu de vocabulaire pour la vie courante. Donc au final, je sais dire quelques phrases, quelques mots et compter, de quoi impressionner les locaux qui nous répondent par leur plus beau sourire.

46521641_1496933583772953_8731544336673538048_n
Vue depuis le rooftop « Scarlett » à l’hôtel Pullman

S’intégrer pas à pas dans cette nouvelle vie

Le mois d’août était principalement rythmé par la recherche d’appartement (lire mon article « Trouver un logement à Bangkok ») et l’acclimation aux températures car il fait très chaud ici (heureusement la saison des moussons était moins terrible que ce que je pensais). A la rentrée de septembre, je me suis inscrite à l’association des expatriés (Bangkok Accueil). De nombreuses activités et sorties sont proposées : du sport, des sorties culturelles, un café de rentrée, un brunch de rentrée, des activités par quartier… L’occasion de rencontrer des expats qui ont pour la plupart déjà eu une vie à l’étranger bien chargée! Egalement, beaucoup de familles avec des enfants. Au final ceux qui n’en ont pas comme nous sont peu nombreux. Et s’intégrer c’est aussi visiter le pays et l’Asie, et on en a déjà bien profité avec en quelques mois : Singapour, Cambodge, Vietnam et la Thaïlande bien sûr ! Et nous avons aussi eu beaucoup de chances car nous avons plein de visites d’amis, en 4 mois, 5 sont passés par Bangkok. Et ca c’est chouette !


EN VRAC

Shopping. Plein d’endroits pour faire du shopping à Bangkok. Il y en a pour tous les portefeuilles. J’ai trouvé que les magasins de marques comme Mango ou H&M sont plus chers qu’en France. 
Coiffeur. Massage de crane, plusieurs shampooings, coupe et petites attentions pour un prix imbattable. Perso je paye 500 baht (13€).
Livraison. Ici comme à Paris on peut se faire livrer les courses (et donc de l’eau), mais aussi des plats préparés avec une application super pratique (Food Panda).

 
Voilà pour les premières impressions sur l’expatriation et la vie à Bangkok, je ferai un update dans quelques mois !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s